• Ninanymo Chapitre 6

    Ninanymo Chapitre 6

     

    ~

    Dans le chapitre précédent :

    Quand Nino s'est recouchée, elle a fait un rêve où son père était étrangement gentil. Elle s'est mise à pleurer sans s'en rendre compte.

    Elle voulait que personne ne l'a voie comme ça car elle a tendance à cacher ses sentiments mais au même moment, sa mère est entrée dans sa chambre.

    Nino se met donc en colère contre sa mère et lui dis des mots blessants. La mère, choquée, a quitté la pièce, en reniflant.

    Nino a repensé à tout les bons moments avec sa mère.

    -J'aurais mieux fais de ne pas naître.

    déclara-t-elle en pleurant toutes les larmes de son corps dans son lit.

    ~

     

    Comme Nino n'a fait que pleurer et dormir, elle a perdu toute notion du temps.

    C'est pourquoi ce matin là, elle vérifia bien le jour :

    Mercredi 8 Janvier 2014, 5:50

    Elle a réussi à reprendre son rythme habituel après cette nuit blanche car elle est, comme on le sait très bien, très responsable.

    Hier, après avoir passé le reste de l'après-midi et la soirée à déprimer, elle est descendue manger et sa mère avait laissé son assiette sur la table de la cuisine... à 20h c'était encore là...

    Elle s'est sentie encore plus coupable en le réalisant, donc pour se déculpabiliser un peu elle a fait la vaisselle. 

    ~

    "Je n'ai pas recroisé ma mère après ça, peut être ce matin ?..."

    espéra-t-elle mais c'est sur le père qu'elle tomba.

    -Bonjour.

    -Bonjour père...

    C'est toujours ce même dialogue froid entre eux. Même si Nino aimerait fortement que ça change, elle n'arrive pas à faire un seul pas en avant...

    -Ta mère te remercie pour la vaisselle.

    Nino sursauta, elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui dise plus que "bonjour". Agréablement surprise, elle s'empressa de répondre :

    -Alors dites-lui que je la remercie pour la table !

    -Je ne vais pas pouvoir.

    Joie brisée en deux secondes.

    -Je pars au boulot.

    De plus dans la plus grande indifférence, il rajouta : 

    -En plus elle est aussi sur le point de partir, elle n'aura pas de temps à te consacrer.

    Il parlait toujours de façon à montrer sa supériorité à sa fille. Celle-ci est habituée, mais cela lui déplaît toujours autant.

    C'est pourquoi, elle a bien du mal à faire la polie.

    -Très bien, père...

    -Bien.

    Ajouta-t-il comme pour avoir le dernier mot puis il repartit aussi vite qu'il était venu.

    "Ca y est, il est content d'avoir gagné ?"

    Pensa-t-elle afin d'essayer d'en rire, mais en vérité cela ne la fait pas rire du tout. 

    Leurs conversations se résument à l'essentiel, pas de conversation profonde entre père et fille. 

    "De toutes façons pour lui ce n'est que du blabla inutile."

    Le temps c'est de l'argent, hein ? Mais en enlevant ce temps précieux qu'il pourrait passer avec sa famille pour le consacrer au travail, il perdait ses liens avec eux, qui sont vraisemblablement plus importants que de l'argent.

    Mais apparemment, il a tendance à penser le contraire. Etant le patron de sa compagnie, les conversations doivent être expéditives, se terminer quand tout a été dit. Comme dans un télégramme.

    Nino tient de lui pour son côté sérieux mais il est loin d'être aussi poussé que chez lui... Et sa sensibilité la rend attirante.

    Contrairement au père qui repousse les gens de part son aspect mécanique...

    Rien ni personne, ne semble capable de le changer. 

    "Il est trop têtu, c'est peine perdue..."

    Parcontre les choses avec sa mère peuvent toujours être changées car elle n'est pas rancunière. Nino le sait bien, elle sait donc aussi que sa tolérance a des limites, et que c'est donc à elle de faire le premier pas pour arranger les choses. 

    Sa mère passa dans le salon puis à l'entrée. Son passage fut éclair, mais Nino réussit à le capter.

    En vérité, elle l'attendait.

    Nino alla dans l'entrée et se lança, alors que sa mère avait le dos tourné : 

    -Merci pour la cuisine hier, c'était très bon ! Bonne journée ! 

    La mère ne s'y attendait pas du tout, elle se retourna, un peu destabilisée, mais quand elle vu le magnifique sourire qu'arborait sa fille, elle fit l'effort de lui répondre 'bonne journée' puis elle partit.

    Tout part de là.

     

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    À Suivre

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    « Ninanymo Chapitre 5Ninanymo Chapitre 7 »

  • Commentaires

    1
    Nero47
    Mercredi 9 Janvier à 22:15
    Nice mum :'3 . Lmao RIP to the people working at her dad's company
      • Mercredi 9 Janvier à 22:58

        Yeah uvu LOL XD

    2
    Jeudi 10 Janvier à 15:04

    Tel père, telle fille..... OU PAS ! xD C'est sûr que Nino est bien plus sensible que son père... UwU 

      • Samedi 12 Janvier à 13:50

        En effet eve ! x')

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :